Deux gouttes de rosée

Aller en bas

Deux gouttes de rosée

Message par Azed le Ven 25 Avr - 10:21

Deux gouttes de rosée
Au lever du jour

L'une dans la clarté
sur la pétale d'une fleur
se réjouit de sa beauté

L'autre dans l'ombre
au creux d'un tronc
se lamente sur sa laideur

Elles ne le savent pas

Toi et moi
nous savons

La beauté de l'une
La laideur de l'autre
Des mélanges
d'ombres et de clartés
qui font rentrer le monde
le monde immense
dans de si petites choses

Les deux gouttes
Indifférentes au monde
L'une se voit belle et se réjouit
L'autre se voit laide et se lamente

Et le temps avance
Doucement
Dans la course du jour
Doucement les dessèche
Transformant la joie de l'une en tourment
et la peine de l'autre en gaité

L'une se lamente
L'autre se réjouit
de si vite tout quitter

Elles ne le savent pas

Toi et moi
nous savons

Vers la même mer
les deux gouttes vont

Mais toi et moi
nous ne savons pas
ce qu'au large peut-être la mer sait
Ne sommes-nous pas
toi et moi
un rêve de ces deux gouttes de rosée

Azed

Messages : 28
Date d'inscription : 13/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux gouttes de rosée

Message par CV le Sam 26 Avr - 17:40

J'aime beaucoup, j'y trouve beaucoup de douceur et d'élégance, comme dans les poèmes de Jaccottet.
CV
CV

Messages : 68
Date d'inscription : 14/03/2014
Localisation : Vertuville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une des gouttes de rosée...

Message par MdeB le Lun 28 Avr - 3:54

... Il n’a pas voulu d’Elle. Il l’a longuement regardée, a tendu la main vers son visage, en a dessiné lentement le contour et a déclaré : « Revenez me voir dans quinze ans.».  Son rire s’est rempli de larmes. Il la regardait, sincèrement désolé et se réfugia dans son ordinateur. Entre quarante et quarante cinq ans, légèrement enrobé, il avait le charme de ceux qui sont sûrs d’eux, de leurs choix, de leur utilité. Elle aurait voulu lui expliquer qu’elle n’avait pas peur de vieillir, voulu lui parler de beauté, qu’elle ne savait pas que ça passerait aussi vite, qu’elle avait juste besoin d’un peu de temps pour s’habituer… juste prolonger le regard de l’autre, retenir encore un peu celui de ceux qui passent. Mais elle se sentait futile et elle n’a rien dit. Elle s’est levée, a réglé ses cinquante euros d’honoraires non conventionnés, et elle est repartie avec son chagrin de Femme

Elle était probablement arrivée à l’age de la revanche des laides…

(2005)

MdeB
Admin

Messages : 80
Date d'inscription : 10/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://labouquine.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux gouttes de rosée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum