CECOS Suite 1

Aller en bas

CECOS Suite 1

Message par Patrice le Jeu 18 Déc - 21:03

Lorsque j’entre à nouveaux dans le bureau du Docteur Jasper, elle n’est pas seule. A coté d’elle se tient un petit homme chauve. Costume et chaussures de marque, épingle de cravate, boutons de manchettes. L’attaché case en cuir qu’il tient sur ses genoux semble une partie indissociable du personnage. Son regard trahit une sorte de réprobation à tout ce qui l’entoure.
Monsieur Gamet -- la voix du Docteur Jasper me tire de mon observation -- veuillez vous assoire, je vous prie.
Monsieur Gamet, reprend-elle, je vous pose de nouveau la question : souhaitez-vous avoir connaissance de l’identité de votre père génétique.
J’explose : arrêtez vos simagrées minables, vous-même ne croyez pas à votre cinéma ! Pensez- vous réellement qu’il m’a fallu deux jours pour décider de savoir enfin qui j’étais ? D’où je venais ? Allez y, dites moi tout et qu’on en finisse avec cette mascarade.
Visiblement décontenancée, le Docteur Jasper se penche sur le dossier ouvert devant elle. Le petit homme tiré à quatre épingles n’a pas bronché.
Il s’agit de Dumont, m’informe-t-elle, votre père génétique se nome Dumont, Jules Dumont.
Jules Dumont, le nom me rappelle quelque chose… après un moment de silence et sans y croire : vous voulez dire celui dont on parle à la télé ?
Oui, Jules Dumont, le fondateur de l’empire Dumont. Je dois ajouter, précise-t-elle, que dans son testament, votre père biologique a fait don de toute sa fortune à l’éventuelle descendance issue du don de sperme qu’il a réalisé. On ne connaît en effet aucun enfant né de son mariage avec son épouse légitime également décédée. C’est une situation exceptionnelle à laquelle nous avons du faire face. Maître Grandsire, ici présent, avocat du groupe Dumont, se chargera de vous informer des détails pratiques.
Un silence s’installe. L’information a du mal à trouver son chemin dans la confusion des sentiments qui m’envahissent. Je demande si c’est bien cela qu’ils veulent dire, que j’hérite de toute la fortune de Jules Dumont ? Je ne peux m’empêcher d’émettre un sifflement et je sens que ça s’affole sérieusement à l’intérieur de moi.
Un raclement de gorge de Me Grandsire me fait comprendre qu’il va s’exprimer.
- Non, pas exactement…
Ah, voilà, il y a maldonne et j’avais mal compris. Cette histoire d’ailleurs ne tient pas la route. Quelle extravagance aurait pu conduire un homme tel que Jules Dumont, capitaine d’industrie, à se livrer à une telle farce ?
- Pas exactement, car il se trouve que vous n’êtes pas seul issu du don fait par Jules Dumont, poursuit calmement Me Grandsire. Avec la permission du Docteur Jasper, je dois vous informer que quatre enfants sont nés de ce don séminal…
Je note que le propret Me Grandsire évite soigneusement de prononcer le mot sperme.
- Vos deux demi-frères…
- Je croyais que nous étions quatre…
- Vos deux demi-frères et votre demi-sœur, si je peux m’exprimer ainsi, sont donc vos co-héritiers, chacun pour un quart des biens de Jules Dumont. Il me faut ajouter une précision : le patrimoine à diviser ne porte pas sur les actions des différentes entreprises de Monsieur Dumont, mais uniquement  sur le reste de son patrimoine. Ceci représente néanmoins une somme tout à fait respectable, soyez sans crainte.
Je demande combien en évitant soigneusement de sembler m’intéresser à la question. Me Grandsire fait mine de réfléchir alors que je devine qu’il connaît exactement la réponse.
Et bien, disons de l’ordre de quarante millions d’euros au total, précise-t-il. Auxquels il convient bien entendu de soustraire à peu près 40% de droits de succession puisque vous avez la chance d’hériter en ligne directe.
On peut dire qu’il a le sens de la douche froide le Grandsire.  Je ne sais pas pourquoi, alors que je devrais me réjouir de cette fortune inattendue, son discours me concentre sur tout ce que je viens de perdre. Je suis comme ça, c’est ce qu’ils disent tous. Je vois toujours le mauvais coté des choses. C’est vrai que ça fait pas mal d’argent, mais il y a deux minutes j’étais multimilliardaire et maintenant c’est juste un bon tiercé…
- Par ailleurs, continue Me Grandsire, nous n’avons pas pour le moment réussi à joindre vos co-héritiers. Aucun d’entre eux ne réside en France, ce qui explique sans doute qu’ils n’aient pas répondu à notre convocation. Un délai de plusieurs mois va certainement être nécessaire pour d’une part les informer de la situation et d’autre part réaliser les actifs de Monsieur Dumont que nous devons diviser conformément à son testament.
- Je peux savoir où ils se trouvent, ces « co-héritiers » ?
- Non. C’est le Docteur Jasper qui se manifeste de nouveau. Nous ne sommes pas autorisés à vous communiquer cette information. Afin de garantir l’anonymat, les actes de succession seront établis séparément et vous n’aurez pas l’occasion de vous rencontrer. [A Suivre...]
Patrice
Patrice

Messages : 118
Date d'inscription : 10/03/2014
Localisation : Chatenay-Malabry

Voir le profil de l'utilisateur http://www.malavieille.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum